Situé sur la côte Ouest de Tahiti en Polynésie Française, notre petit hôtel familial vous propose l'accueil chaleureux et les prix avantageux d'une pension avec tous les services d'un hôtel. Tél./Fax : +689 40 45 56 12 - Email : laplage@mail.pf

Les fruit, légumes et fleurs de Tahiti et ses îles (suite)



Les fruit, légumes et fleurs de Tahiti et ses îles (suite)
Hotu
C’est une plante introduite originaire du sous continent indien.
Ses fleurs remarquables s’ouvrent le soir pour embaumer la nuit et tombent au petit matin. Il est appelé « Hutu » ou « bonnet d’évêque » du fait de la forme particulière de ces fruits.

Utilisation traditionnelle :
L’amande du fruit du hotu est riche en saponine, une toxine utilisée pour la pêche. Il suffit de râper l’amande encore verte et de la mélanger à la racine du Hora. Puis, de répandre le tout dans l’eau afin d’étourdir les poissons et les chevrettes tout en les laissant comestibles d’où son nom en anglais « Poison fish tree ». Les murènes, par contre sont plutôt excitées au contact de cette substance. Cependant de nos jours, cette pratique est interdite.
Le Hotu était aussi employé comme plante médicinale pour soigner les plaies infectées et les piqûres du poisson pierre (nohu). Son bois blanc et résistant sert à la confection des pirogues.

Les fruit, légumes et fleurs de Tahiti et ses îles (suite)
Pohue
Le Pohue a été introduit en Polynésie Française avant 1775. C’est une plante envahissante comme le tulipier du Gabon et le Miconia. C’est une liane aux grandes feuilles alternes en forme de cœur. Et aux fleurs blanches en corolle. En effet, le pohue étouffe la végétation des forêts basses et moyenne altitude (0 à 500 mètres).

Les fruit, légumes et fleurs de Tahiti et ses îles (suite)
Miconia
C’est une plante introduite et invasive comme le lantana et le tulipier du Gabon. Il est originaire d’Amérique centrale et du Sud. Elle a été introduite comme plante ornementale à Tahiti en 1937.Il n’y a pas eu de problème jusque dans les années 1970.La floraison et la fructification se fait presque toute l’année. Aujourd’hui le miconia est présent sur 2 tiers de l’île de Tahiti (soit + de 75 000ha) dû à son expansion rapide. Les fruits et les graines sont dispersés par les animaux et les oiseaux.

Problème :
Le Miconia nuit aux autres plantes. En effet, ces grandes feuilles empêchent le soleil de traverser. Alors les autres plantes meurent du au manque de lumière qui les empêchent de pousser.