Situé sur la côte Ouest de Tahiti en Polynésie Française, notre petit hôtel familial vous propose l'accueil chaleureux et les prix avantageux d'une pension avec tous les services d'un hôtel. Tél./Fax : +689 40 45 56 12 - Email : laplage@mail.pf

L'Histoire du VA'A et la Hawaiki-Nui

La Hawaiki-Nui Va'a est devenue la plus célèbre course de Va’a et aussi la plus suivie sur le plan local et international.



Un héritage laissé par les ancêtres Polynesiens

Les premières pirogues étaient en tronc de bois creusées, ce qui en faisait un symbole d'appartenance à son île. Elles étaient destinées à découvrir les horizons inconnus et les îles voisines. A l’époque, les polynésiens se déplaçaient en pirogue double, sans instrument de navigation, ils s’orientaient en observant les étoiles. Ils étaient reconnus comme de « grands navigateurs ».
 

La réappropriation de ce sport par les polynésiens est un hommage à la quête maritime de leurs ancêtres et une reconquête de leur identité.

De nos jours le VA’A a été modernisées en utilisant des matériaux composites.
C’est une pirogue à coque effilée, de la largeur d'un rameur reliée avec un balancier latéral (ama) par deux bras en bois (iato). Des lanières de caoutchouc, à la fois résistantes et souples (uaua) font le lien. Le rameur est équipé d'une pagaie simple comme en canoë.
On distingue différents types de va'a :
- le V1 (va’a hoe) est individuel et mesure environ 7 mètres
- le V3 (va’a toru) pour trois personnes mesure environ 11 mètres
- le V6 (va’a ono) pour 6 personnes mesure environ 13 mètres
- le V12 (va'a tauati ou pirogue double) est composé de deux va'a type V6 jumelés


La course mythique : HAWAIKI-NUI

L'Histoire du VA'A et la Hawaiki-Nui
En Polynésie, le va'a est un sport national qui demande beaucoup de temps et d’effort pour atteindre un  bon niveau. C’est une passion que les gens pratiquent avant ou après leur travail et bien sûr le week-end.
La course tant attendu par tous les clubs de Va’a est connu sous le nom de ‘’la Hawaiki-Nui Va’a’’.
Le départ a toujours lieu au début du mois de novembre.
Cette course  marathon (sans changement) en haute mer regroupe toutes les catégories confondu et se déroule sur trois étapes : reliant les îles de Huahine-Raiatea (1° étape de 44,5 kms), Raiatea-Taha’a (2° étape de 26 kms), Taha’a-Bora Bora (3° étape de 58  kms). Elle est un défi pour chaque rameur, leur insufflant le désir de s’affirmer et de se dépasser.