Situé sur la côte Ouest de Tahiti en Polynésie Française, notre petit hôtel familial vous propose l'accueil chaleureux et les prix avantageux d'une pension avec tous les services d'un hôtel. Tél./Fax : +689 40 45 56 12 - Email : laplage@mail.pf

Festival du fruit de l’arbre à pain

Nous profitons du festival du URU pour vous présenter le fruit de l'arbre à pain, composante importante de l'alimentation Polynésienne.



Le Festival du « Uru »organisé par le ministère de l’agriculture s’est déroulé pendant 3 jours au son du ukulele à la Maison de la culture à Papeete du 13 au 15 mars 2014.

Des dégustations du fruit de l'arbre à pain sous forme de chips, gratins, purée, pain, ... ont ravi les papilles des visiteurs.
Un événement qui veut promouvoir le Uru et montrer la diversité de cet arbre à pain dans tous ses états. L’objectif principal est la transformation du Uru et les multiples utilisations dans l’alimentation.

En Polynésie, le fruit à pain est préparé suivant de nombreuses recettes :
- Cuit au feu de bois , il est servi en tranche. Après cette cuisson, il peut-être frit dans de l’huile et consommé en frites
- Popi : l’Uru est choisi bien mûr, cuit puis écrasé au pilon pour former une pâte. Il peut-être consommé ainsi ou laissé fermenter et accompagné de lait de coco..

Aujourd’hui encore différentes parties de la plante sont utilisées en médecine traditionnelle polynésienne pour la confection de ra'au tahiti, (ou médicaments) à partir de l'écorce, de la sève etc.
Autrefois, Le latex du uru était utilisé en colle, et aussi assurer l'étanchéité de certaines embarcations.
Le tronc servait à la confection de pirogues, et l'écorce à la fabriquer le tapa.

Festival du fruit de l’arbre à pain

Originaire du sud est asiatique, c’est à partir de la Nouvelle-Guinée que le « Uru » a migré dans tout le Pacific. Des dizaines de variété ont été sélectionnées et reconnu à partir d’une seules espèce : Artocarpus altilis.

C’est un arbre qui a un très fort rendement en termes de fruits et qui nécessite que peu d’entretien. Son fruit est intéressant car il produit de la farine dépourvu de gluten et à poids égal 2 fois moins caloriques qu’une autre farine.
le Uru reste aujourd’hui une composante importante de l'alimentation en Polynésie.
Les habitudes alimentaires ont changé; les personnes recherchent des cuissons rapides. En préparant le Uru congelé, prédécoupé et prêt à cuire, il pourra être cuisiner facilement toute l’année.
Il peut-être cuisiner de beaucoup de façon différentes : velouté, gratin, purée, en pâte à crêpes, pâtes à pizza et aussi en confiture.