Situé sur la côte Ouest de Tahiti en Polynésie Française, notre petit hôtel familial vous propose l'accueil chaleureux et les prix avantageux d'une pension avec tous les services d'un hôtel. Tél./Fax : +689 40 45 56 12 - Email : laplage@mail.pf

Le musée de Tahiti et ses Iles

Il se trouve à 800 mètres de la pension de la plage et présente au public des collections ayant trait au patrimoine de l'Océanie.



Présentation

Le musée de Tahiti et ses Iles
Le Musée de Tahiti et des îles, ou Te Fare Manaha en tahitien a été créé par le gouvernement territorial. Ses missions portent sur le recueil, la conservation, la restauration, la reproduction et la présentation au public des collections ayant trait au patrimoine de l'Océanie, et plus particulièrement polynésien.
Organisme de valorisation, d'étude et de diffusion de ce patrimoine, le musée a acquis au fil des années un rôle d'expertise dans le domaine de la préservation des biens culturels matériels et mobiliers.
Aujourd'hui, le musée est la principale institution de la Polynésie française à proposer de découvrir dans un même espace les trésors du patrimoine naturel et culturel polynésien.
Implanté dans un parc de quatre hectares situé à la pointe Nu'uroa, dans la commune de Punaauia à 800 mètres de la pension de la plage, le Musée de Tahiti et des îles présente ses collections sur quatre grandes sections qui correspondent à autant de salles :


Voici le lien d'une vidéo de présentation du musée de Tahiti :


Horaires d'ouverture et tarifs

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 9h00 à 17h00.

Le tarif est de 600 XPF (5 €) pour l'exposition permanente.
Les tarifs des expositions temporaires peuvent varier mais ils sont la plupart du temps de 800 XPF.
Le billet combiné exposition permanente + exposition temporaire est de 1000 XPF

L'entrée au parc est gratuite et accessible de 8h00 à 18h00.

Pour vérifier ces informations sur le site du musée : cliquez ici

Le parc

L'entrée au parc est gratuite et soumise aux mêmes horaires que ceux du musée.

Le patio a été réservé aux plantes basses peu communes aujourd’hui et dont certaines avaient une grande importance pour la population polynésienne d’autrefois comme le murier à papie ou aute (Broussonetia Papyrifera), le ’aua ou kawa (Piper methysticum), le pelagodaxa, un palmier spécifique aux Marquises, en voie de disparition, le ti ou auti (Cordyline altilis), etc.
De l’autre côté des bâtiments, le parking est bordé de jeunes miro (Thespesia populnea), ti’a’iri (Aleurites triloba), tou (cordia subcordata), mati (Ficus tinctoria) et de deux banyans ’ora (Ficus prolixa).

Vous trouverez le parcours ethno-botanique à télécharger en suivant ce lien.