Situé sur la côte Ouest de Tahiti en Polynésie Française, notre petit hôtel familial vous propose l'accueil chaleureux et les prix avantageux d'une pension avec tous les services d'un hôtel. Tél./Fax : +689 40 45 56 12 - Email : laplage@mail.pf


Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles



Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Pour rendre à césar ce qui est à césar, le site de Tahiti Héritage a été l'une de nos meilleures sources d'informations pour ces articles.

LES FRUITS:

Pineapple/Ananas:
L'ananas, originaire du Brésil, a été introduit à Tahiti en 1788 par le capitaine Bligh (la mutinerie d'une partie de l'équipage de la Bounty aura lieu le 28 avril 1789).

Son utilisation alimentaire :
Il se consomme tel quel, en jus de fruit, cuit et même séché, en confitures ou en « chutney ». On en fait également une compote pour le manger en « pai », des chaussons locaux. L'ananas s'associe aussi aux viandes, légumes ou poissons notamment dans la cuisine asiatique, très prisée à Tahiti.

Propriétés médicinales :
L'ananas contient de la bromélaine, enzyme qui aide notamment à combattre la cellulite, agit sur l'inflammation et améliore la digestion. Il entre dans la composition de produits pharmaceutiques utilisés en gastro-entérologie et devient un élément indispensable dans la cuisine minceur.

Propriétés cosmétiques :
La chair de l'ananas est utilisée en masques faciaux, ses enzymes digèrent les peaux mortes. Le jus en application externe est un tonifiant des peaux normales.

Propriétés aphrodisiaques :
Les yeux d'ananas saupoudrés de santal sont l'un des éléments du « kumuhei », un bouquet marquisien composé d'autres ingrédients très aromatiques. Celui-ci est utilisé par les femmes pour se parfumer et aurait des vertus aphrodisiaques. Aucun homme n'y résisterait.

Vous pourrez en goûter au marché de Papeete, il est vendu en tranche ou à l’unité. Un jus local nommé « Rotui » est fait à base d’ananas de Moorea, l’île sœur de Tahiti, il est vendu dans tous les magasins de Tahiti. Vous en trouverez souvent au petit déjeuner de la pension de la plage sous forme de fruit, confiture ou jus.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Avocat
L’avocat est originaire d’Amérique Centrale (du Mexique), il a été introduit à Tahiti en 1946.

Son usage:
L’avocat est consommé cru, en salade, en guacamole et parfois même en sorbet.

Propriété médicinale :
L’Avocat peut se trouver dans de grand nombre de produit pharmaceutique. En effet il aiderait à réduire le taux de mauvais cholestérol et à régler certains problèmes de foie.

Propriété cosmétique :
Les vertus cosmétiques sont multiples. Car l’huile de l’avocat a des composants similaires à l’huile que notre corps utilise pour rester hydratée.
Il est indiqué pour les peaux sèches, cicatrisation, l’entretien des ongles et des cheveux. La pulpe peut être utilisée en masques.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Banane de Tahiti
A Tahiti les bananiers sont très répandus et se divisent en deux groupes : les bananes proprement dites mei'a (banane sucrée) ou fei (banane plantain). Vous trouverez plusieurs bananiers à bananes sucrées dans le jardin de la pension de la plage.

Pour faire la distinction entre les bananes normales et les bananes plantains, il suffit de regarder le sens des bananes sur le régime. Si les bananes sont vers le haut, ce sont des bananes normales et si elles sont vers le bas, ce sont alors des bananes plantains que l’on reconnaît aussi grâce à sa couleur jaune-oranger.
(A gauche : bananes normales, à droite banane plantain)

Les bananes plantains doivent être cuites avant d’être consommées au risque d’intoxication. Mais les deux variétés sont très appréciées par les polynésiens surtout lorsqu’elles sont cuites au ahimaa (le four tahitien). Les bananes sont la base de plusieurs plats traditionnels polynésiens tels que le :
- Poe Banane au lait de coco
- Pai Banane (chausson tahitien à la banane)
- Crêpe banane
- Gâteau banane

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Carambole de Tahiti
La carambole est un fruit en forme d'étoile. Elle est originaire de Ceylan.

Son utilisation alimentaire :
La carambole est utilisé en jus souvent mélangés avec d'autres fruits, en salade de fruits, en confiture ou dans les sauces. Les tranches du fruit en forme d'étoile sont utilisées pour décorer les plats ou les verres de cocktail.

Propriétés médicinales :
La carambole a des vertus antioxydant et antidiabétique, et est utilisé dans le traitement de certaines hépatites. C'est une bonne source de vitamine C. Le fruit mûr est administré pour stopper les hémorragies et pour soulager les hémorroïdes. Les fruits séchés ou le jus servent à lutter contre la fièvre.

Usages :
Le jus de carambole est utilisé comme détachant du linge particulièrement pour les taches de rouille sur les tissus blancs. Le bois du carambolier, à grain fin, mi-durs est blanc et devient rougeâtre avec l'âge, est utilisé pour la construction et l'ameublement.

Toxicité :
Les personnes qui souffrent d’insuffisante rénale et qui sont soumis à une dialyse régulière doivent éviter de manger trop de carambole, qui contient une proportion importante d'acide oxalique (1mg pour 1g).

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Citron vert de Tahiti
Que serait le poisson cru tahitien sans cette inestimable boule verte ? Il est originaire de la partie basse de l'Himalaya.

Usages alimentaires :
Le citron vert est apprécié pour son acidité très prononcée et pour sa pulpe juteuse. En Polynésie, il est utilisé essentiellement dans la préparation du poisson cru. A savoir que plus le fruit est petit, plus il est acide.

Propriétés médicinales :
Le citron vert est antibactérien et antiseptique. Il possède également des propriétés antiscorbutiques, astringentes, diurétiques et rafraîchissantes. Le citron vert est largement utilisé dans la médecine traditionnelle. Les fruits sont notamment utilisés contre les empoisonnements par les poissons, les hernies et l'insuffisance hépatique. Les feuilles permettent de traiter les contusions, convulsions et céphalées.
De plus, lorsque vous vous êtes blessé avec du corail, le citron est efficace pour désinfecter la plaie ainsi que tuer le corail et il est même recommandé.

Propriétés cosmétiques :
Le zeste de citron renferme une essence utilisée en parfumerie, notamment pour la préparation de l'eau de Cologne.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Goyave de Tahiti
La goyave a été importée du Brésil à Tahiti par Bricnell en 1815.

Utilisations culinaires :
La goyave se mange nature ou en salade de fruits, en confiture, gelée et en crème glacée. On fait également du jus de goyave pur ou mélangé à du jus d'orange.

Propriétés médicinales :
Excellente source de vitamine C et de fibres. Elle contient presque cinq fois plus de vitamine C que l'orange et également de la vitamine A, du fer, du calcium et du phosphore. Elle a de qualités pectorales, toniques et anti-diarrhéiques. Aux Marquises, les goyaves vertes écrasées sont considérées comme un excellent remède contre les contusions.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Mangue de Tahiti
Vous ne pourrez pas manquer le grand manguier à l'entrée de la pension de la plage.

Propriétés médicinales :
Le manguier est une plante aux nombreux usages thérapeutiques en médecine traditionnelle. Les feuilles de manguier étaient utilisées pour le traitement des maladies respiratoires (l’asthme, bronchite). La mangue a des propriétés vermifuge, diurétique, astringente et laxative. La peau du fruit mûr a des propriétés antihémorragiques. L'amande contenue dans le noyau est astringente. Elle est utilisée comme vermifuge ou contre la diarrhée. L'écorce du tronc est utilisée pour des traitements anti-leucorrhéiques (contre les pertes blanches).

Propriétés toxiques :
Les fleurs peuvent provoquer des problèmes d'allergies respiratoires.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Mape
Le Mape a été introduit lors des migrations polynésiennes en Polynésie française. Le Mape est le châtaignier tahitien.

Usages :
Les contreforts du tronc étaient utilisés pour transmettre les informations par le frappement des minces parois afin de faire résonner un battement dans la vallée ou sur la mer. Le bois blanc et grossier est utilisé parfois pour la production de charbon de bois et de manches de pioches ou de haches.

Les amandes bouillies sont communément consommés sous le nom de "Mape chauds" au bord des routes ou aux marchés. Le paquet de Mape coûte entre 200cfp et 300cfp. Leur goût rappelle celui de la châtaigne européenne. Elles peuvent être également cuites à la braise ou rôties.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Noix de Coco
Le cocotier est l’arbre providentiel des îles océaniennes. Ses usages sont multiples, et chaque partie de la plante est utilisée pour l’alimentation, la médecine, la cosmétique, la construction et la fabrication de divers objets. Vous trouverez des cocotiers dans le jardin de la pension de la plage. Ils seront toujours jeunes car nous les coupons dès que les noix de coco pourraient représenter un danger en tombant (un des risque d'accident naturel important sous les tropiques). Quand nous le coupons, nous en profitons pour nous régaler d'une partie de l'intérieur du tronc qui se mange également (comme les cœurs de palmier).

Usages alimentaires :
Les usages du cocotier sont multiples : l'eau de la noix sert de boisson, aux divers stades de son développement, l'albumen, l' amande, est consommé . L'amande mûre pressée donne le lait de coco qui est un ingrédient essentiel de la cuisine tahitienne. Cette même amande râpée sert aussi à préparer ces condiments fermentés que les Tahitiens nomment "miti hue" et "taioro". Le bourgeon du cocotier est comestible de même que l'organe de succion qui se développe dans la cavité de la noix lors de la germination; cette masse spongieuse d'un goût agréable est la "pomme de coco" ou "uto" des Tahitiens.

Propriétés cosmétiques:
De l'amande mûre râpée, les Tahitiens savaient extraire l'huile en plaçant la râpure dans des récipients de bois qu'ils exposaient au soleil; l'huile ainsi libérée et recueillie au fond du récipient servait à la préparation du monoi.

Utilisations en médecine traditionnelle:
La noix de coco jouait un rôle de premier plan dans la médecine traditionnelle, par son eau et son huile qui sont utilisés dans de nombreux remèdes. L'eau de coco, parfaitement stérile, qui a des propriétés diurétiques était utilisée pour le diabète, les maladies des reins et de la vessie. L'huile servait de purgatif. Le jus de la bourre était utilisé contre les empoisonnements par certains poissons.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Noni – Nono
Le Noni (appelé Nono en Tahitien) est le fruit du "MORINDA CITRIFOLIA" (de la famille des rubiacées).
Cette plante faisait partie des produits essentiels embarqués durant les migrations en pirogues du peuple Polynésiens.
Une partie de la production de la Polynésie Française est exportée compte tenu de l'intérêt certain pour cette plante étonnante dans son coté thérapeutique multifonction.

Composition:
Le Noni contient des vitamines naturelles, des minéraux, des oligo-éléments, des enzymes, des alcaloïdes, et des stérols végétaux. Ses feuilles et ses racines contiennent l’ensemble des acides aminés, lesquels représentent une source complète de protéines. Par ailleurs, elle contient un grand nombre de terpènes et de la vitamine C.
Par ailleurs, il contient deux des meilleurs antioxydants, la vitamine C et le sélénium, et d’autres substances qui peuvent agir contre les radicaux libres à l’origine des inflammations et des irritations.

Des travaux scientifiques cherchent à confirmer son intérêt et entre autres sa capacité à agir comme immunostimulant, à inhiber la croissance de certaines tumeurs, à accroître et normaliser le fonctionnement cellulaire et la régénération des tissus.

Utilisations en médecine traditionnelle:
Les usages externes comprennent principalement le traitement des blessures, des plaies et de l’inflammation.
Les usages internes sont très variés : hypertension, rhumatismes, arthrite, troubles menstruels, maux de gorge, insomnies, diarrhée, tumeurs, stimulation du système immunitaire, infections bactériennes, virales, parasitaires ou fongiques, etc.

Pour l’anecdote, nous avons un Morinda Citrifolia dans le jardin de la pension de la plage, et nous avons à l'occasion fait mûrir le fruit pour en extraire le jus et il faut savoir qu'il a alors l'odeur d'un très vieux fromage ! Ceci pour dire que son utilisation est loin d'être évidente au premier abord.
Il est également utilisé de manière traditionnelle pour nos animaux de compagnie. Mélangé une fois par mois dans la gamelle du chien, il sert comme vermifuge et renfort du système immunitaire.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Orange de Tahiti
L’orange fut introduite à Tahiti en 1777 par le capitaine Cook.

Propriétés médicinales :
Les feuilles et les jeunes pousses sont utilisées dans la pharmacopée polynésienne pour traiter les confusions, fractures, entorses et foulures. L'orange, riche en vitamines C, est efficace contre l'anémie, la grippe et le vieillissement. Les feuilles en tisanes calment l'anxiété et l'insomnie d'origine nerveuse. L'écorce d'orange est un remède contre l'acidité gastrique.

Propriétés magiques:
Un bain avec des fleurs d'Oranger rend la personne qui s'y baigne plus attirante. Les oranges sont chez les chinois, un symbole de chance et de bonne fortune.

De plus durant le mois de juin, il y a la fête de l’orange à Punaauia durant lequel une course de porteur d’orange est organisée. Et pendant tous le mois, des oranges sont vendues au bord de la route à Punaauia.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Papaye de Tahiti
Propriétés médicinales :
Le papayer est une plante médicinale grâce à ses racines, ses fleurs, ses graines et surtout son latex riche en enzymes qui digère les protéines. Le latex frais est employé comme vermifuge. C'est également un purgatif puissant à utiliser avec prudence car peut être mortel. A Tahiti, ce sont les graines qui sont utilisés comme antiparasitaire. Elles sont moins actives mais moins dangereuses que le latex. Récemment, des scientifiques américains et japonais ont démontré les propriétés anticancéreuses des feuilles de papaye et surtout de leur infusion. De nombreux types de cancer pourraient être traités : col de l'utérus, sein, foie, poumon et pancréas.

Propriétés cosmétiques :
Le papaye contient une enzyme qui détruit les cellules mortes de la peau et la rend douce et lisse. Elle a également un pouvoir hydratant qui est utilisé pour hydrater les peaux agressées par le soleil. Ces propriétés gommantes et hydratante sont utilisées pour des masques faciaux ou des enveloppements du corps.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Ramboutan
Le ramboutan fut introduit à Tahiti par Harrison Smith vers 1930 pour agrémenter son jardin botanique de Papeari.

Utilisations alimentaires :
Le ramboutan a une saveur sucrée et parfumée ou acidulée, selon les variétés. Il contient plusieurs substances nutritives telles que du glucose, des minéraux et de la vitamine C. Il est consommé frais, en cocktail de fruit ou en confiture.

Utilisations médicinales :
Ce fruit agit comme un vermifuge mais est aussi également utilisé en décoction pour soulager la diarrhée. Les feuilles sont appliquées en cataplasme sur les tempes pour soulager les maux de tête. Les racines sont utilisées en décoction pour apaiser les fièvres.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Les légumes :

Taro
Le Taro est de la famille des Aracées. Il fait parti de l’alimentation de base des polynésiens tels que le « uru » et le « fei ».
Il est facile à cultiver, et on en trouve surtout dans des terrains marécageux. Les îles des Australes sont réputées pour la qualité de leur Taro
Chaque partie de la plante est utilisée en cuisine. En cas de mauvais temps et de grosses tempêtes, les feuilles cuites au four ou à l’eau de mer peuvent être mangées. C’est ce qu’on appelle le « fafa », l’épinard polynésien. Les polynésiens font du « poulet fafa » plat qui accompagne souvent le maa tahiti.
On consomme également les jeunes feuilles appelées « pota ».

Les plats à base de Taro :
- Pua taro
- Chips de Taro
- Glace au Taro
- Beignet de Taro

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Manioc
Le Manioc est originaire d’Amérique du Sud, il a été introduit à Tahiti en 1850. On peut faire plusieurs plats traditionnels polynésiens comme le « poe » et le « ipo ».

Usages Alimentaires :
Il est riche en amidon et contient beaucoup de glucide et de vitamine C.
La préparation la plus courante et la plus sûre pour éviter la toxicité consiste à peler et à laver le tubercule, à le couper en morceaux et à le faire cuire à la vapeur, au four traditionnel ou sur le feu. Il est ensuite consommé, en morceau, en lamelle, en semoule, en farine et de même en friture.

Le manioc rentre dans la composition de plats traditionnels polynésiens comme dans :
- Le « poe » à la banane, au potiron, goyave, taro, fei. C’est un mélange de purée de fruit et de farine de manio, cuit dans le ahimaa (four traditionnel tahitien) dans des feuilles de bananier ou au four conventionnel, qui est ensuite mélangée à du lait de coco.
- Le « taota », un gateau de manioc sucré dégusté en accompagnement de viande ou de poisson.
- Le « ipo », le pain des paumotu(habitants des Tuamotu), qui est un mélange de farine de manioc et de coco râpé, enveloppé dans des feuilles de « auti » et cuit à l’eau

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
La végétation :

Tiare Tahiti
La tiare est un véritable symbole originaire de Tahiti. Cet arbuste donne des fleurs blanches, délicatement parfumées, de six à huit pétales. Il fleurit toute l’année mais d’avantage dans la période de septembre à avril, et pousse aussi bien le long des rivages que sur les collines, en plein soleil. Ces fleurs renaissent aussi vite qu’elles se fanent. C’est surement en raison de son odeur subtile et de sa couleur blanche si pure que la tiare est devenue l’icône de Tahiti.

Usages :
Les polynésiens l'utilisaient pour confectionner des couronnes de tête, de cou mais aussi à confectionner des costumes végétaux. De plus, celle-ci est aussi utilisée pour fabriquer du Raau Tahiti (médicaments tahitien), soigner des plaies et on l'employait également pour des traitements de la peau. Les fleurs de Tiare Tahiti servaient par exemple, contre les grippes et les bronchites ou comme remède. Les boutons floraux étaient utilisés contre l'asthme, les convulsions ou les hémorragies après fausses couches, raau parari toara. Mais surtout, la Tiare est l'élément fondamental pour la fabrication du monoi.

Choses à savoir :
Lorsque la fleur de Tahiti est portée à l'oreille droite cela signifie que vous êtes célibataire.
Lorsque la fleur de Tahiti est portée à l'oreille gauche, cela signifie que vous êtes marié, fiancé ou pris.

De plus on raconte que lorsqu'une Polynésienne rêvait qu'elle cueillait et portait des fleurs de Tiare ouvertes, c'était le présage qu'elle allait mettre au monde une fille. A l'inverse, si les Tiare Tahiti cueillies étaient en bouton, elle allait mettre au monde un garçon.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Opuhi
L’opuhi est originaire des îles du Pacifique et son introduction à Tahiti est récente.

Utilisation:
A Tahiti, on utilise cette fleur pour faire des bouquets de décorations et pour faire des couronnes et des costumes végétaux lors des concours tels que Miss Tahiti ou des défilés de mode. Ou les enfants utilisent les pétales pour en faire des faux-ongles.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Ylang Ylang
L’ylang-ylang, originaire de l'Asie du sud-est, est connu depuis longtemps par les marquisiens qui utilisent les fleurs très odorantes pour parfumer le monoï ou pour la composition de bouquets aphrodisiaques. Il aurait été introduit à Tahiti en 1850 Les fleurs axillaires, solitaires ou en grappes, dégagent une odeur pénétrante et épicée. Les pétales d’abord blancs, prennent ensuite une teinte verdâtre puis virent au jaune tandis que leur base se colore en rouge.

Propriétés médicales :
L'huile essentielle d'ylang ylang est antidépressive, relaxante voire sédative. Elle est recommandée dans les cas d'angoisse, d'arythmie, de dépression nerveuse, de stress.

Propriétés cosmétiques :
Les fleurs de ylang ylang rentrent dans la composition du Umuhei, le bouquet aphrodisiaque marquisien. L'essence d'ylang-ylang dégage un parfum tout à la fois floral, épicé, exotique, puissant, camphré, médicamenteux et légèrement fruité

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Auti
C’est une plante arbustive indigène. Il est important dans la culture traditionnelle. On le trouve souvent près des habitations et des lieux sacrés. Car il était considéré comme magique. Il peut être vert et rouge rosé.

Usage alimentaire :
Les racines après une très longue cuisson remplaçaient autrefois le « uru », et le « taro ». Et il servait également de substitut de sucre. On peut aussi obtenir de la liqueur en le faisant fermenter.

Propriété médicinale :
Le auti est l’une des plantes médicinales les plus utilisées. On peut faire plusieurs préparations pour calmer les diarrhées ou les vomissements et pour soigner les otites.

Utilisation traditionnelle :
Les feuilles sont utilisées pour envelopper les aliments pour les transporter ou pour les cuire (ex : ipo). Il sert à fabriquer diverses décorations pour les costumes traditionnels et de danse.

Les fruits, les légumes et plantes de Tahiti et ses îles
Bambou
Cette plante est un herbacé, est très connu en Asie pouvant dépasser 30 mètres de haut.
Il y a 3 variétés de bambou en Polynésie française :
- Ofe para, le bambou jaune qui pousse surtout dans les collines. C’est une variété mince et résistante qui est utilisée pour faire des cannes à pêche.
- Ofe ura, le bambou rose ressemble au bambou para, et il est utilisé pour les même usages. Autrefois, on les trouvait sur les sites sacrés. Et c’est avec cette espèce que l’on tallait le couteau destiné à couper le cordon ombilical des nouveau-nés.
- Ofe tea, le bambou vert peut atteindre des tailles gigantesques dans les vallées. On en faisait des récipients pour y contenir des liquides ou de la nourriture.